initiales-4.png

Depuis 1971, après avoir créé un centre de documentation regroupant, sur près de 40 années, plus de 25 000 documents et avoir rassemblé des ouvrages en toutes langues, des informations de presse, des fiches et des affiches, des images, des maquettes et des objets, le Centre international Jules Verne s'est consacré à la restitution de la dernière maison de l'auteur, au numéro 2 de la rue Charles-Dubois à Amiens. Une mise en scène chaleureuse a pris forme avec la Maison de Jules Verne, symbole de toutes ses maisons, devenant le fleuron de l'action associative du Centre et manifestant toute la présence et la vivacité de l'œuvre. Une manière de célébrer la notoriété mondiale de Verne en un lieu digne de son influence planétaire, lieu où naquirent de grands textes qui imprégnèrent les esprits jusqu'à nos jours.

Créateur d'une revue qui a su se renouveler à travers le temps ; éditeur confirmé ; organisateur de résidences et des Rencontres Internationales ; concepteur de panneaux pédagogiques autorisant une diffusion de proximité ou d'expositions s'installant de par le monde ; programmateur d'événements et de soirées littéraires, le Centre International Jules Verne a su, du local au mondial, se diversifier pour mener sa mission de valorisation sous toutes ses facettes.

Suivre le chemin d'une douce mélancolie face au travail déjà accompli n'est pourtant pas le choix que le Centre et ses adhérents ont souhaité prendre aujourd'hui. Jules Verne fut un homme de l'avenir, un symbole de l'anticipation, et le Centre International se devait de l'être tout autant afin de célébrer un second siècle de pérennité pour cette œuvre si moderne et singulière.

Ce site retrace ainsi les voies tracées par le passé et les noue au fil de l'avenir qui prendra forme dans ce site. Et comme ce chemin ne s'est pas parcouru en toute solitude, le site présentent nos compagnons de voyages : imaginaires de nos partenaires, imaginaires de nos adhérents, imaginaires de nos lecteurs et imaginaires des artistes, scientifiques, techniciens, écrivains et poètes qui s'estiment à la fois héritiers de Verne et qui prolongent avec nous le parcours de cette voie singulière suivie par lui.

0
0
0
s2smodern

Jules Verne, après de grands succès populaires et après avoir été le premier des écrivains français largement diffusé dans le monde, est aujourd'hui une figure littéraire internationale emblématique. L’écrivain a vécu à Amiens de 1872 à 1905, après avoir commencé son œuvre romanesque en 1863, à Paris et au Crotoy. Autant dire qu’il a écrit pratiquement toute son œuvre romanesque en Picardie et, pour une grande part, dans la maison à la tour de la rue Charles Dubois qu’il a habitée entre 1882 et 1900.

Après quelques tentatives de création autour de la Maison de Jules Verne dès le début des années 60 dont le CIJV possède quelques documents, plusieurs personnes ont souhaité défendre ce patrimoine pour le valoriser à la hauteur de sa réputation.

En 1971, une famille amiénoise passionnée de Jules Verne, la famille Compère, créée une association destinée à faire connaître depuis Amiens la vie et l’œuvre de Jules Verne. Le Centre de Documentation Jules Verne (CDJV) est né.

Dès 1978, une première exposition Jules Verne est organisée dans les grands salons du Musée de Picardie.

Le2 avril 1980, la Municipalité d’Amiens acquiert la maison de la rue Charles Dubois.

En 1981, elle fait ravaler la maison et accueille l’Association du Centre de Documentation en 1982.

En 1987, la Bibliothèque Municipale organise une exposition sur les voyages de Jules Verne en Méditerranée et en Mer Noire.

En 1990/91, la Ville d’Amiens fait réaliser des travaux au rez-de-chaussée de la Maison de Jules Verne pour tenter de restituer le salon de musique et la salle à manger de l’écrivain qui sont alors ouverts au public.

Le 4 février 1999, la Ville d’Amiens, signe avec l’Association une convention et lui confie la gestion de la Maison de Jules Verne pour cinq années renouvelables. L’Association inscrit « La Maison de Jules Verne » comme projet de « Maison d’Écrivain » inédit au sein de la Fédération des Maisons d’Écrivain et des Patrimoines Littéraires.

En 2000, Amiens Métropole acquière la Collection de Piero Gondolo della Riva, vice-président de l’association.

En 2002, Amiens Métropole inaugure l’Imaginaire Jules Verne (ex cinéma Le Régent, 36 rue de Noyon à Amiens) consacré jusqu’en décembre 2005 aux mises en scène de l’œuvre de Jules Verne et de la collection.

Dès 2003, le projet de développement vise à préparer et à réaliser les commémorations du centenaire de la mort de Jules Verne qui se dérouleront jusqu'à 2005 en Picardie. Les actions mises en place par le CIJV visent à faire venir vers la Maison de Jules Verne et l’Imaginaire Jules Verne les publics attirés par la littérature mais aussi ceux qui sont éloignés de la lecture.

24 mars 2006 : La Maison de Jules Verne (2 rue Charles Dubois) rénovée et scénographiée ouvre à nouveau ses portes pour bénéficier de la promotion des commémorations nationales et internationales.

Entre 2007 et 2010, la Ville d’Amiens confie à nouveau la gestion de la Maison de Jules Verne ainsi restituée au CIJV par voie d’une Délégation de Service Public. Par l'influence de ses réseaux littéraires, le CIJV fait de la Maison de Jules Verne l’un des premiers lieux mondiaux du tourisme littéraire.

En décembre 2010, Amiens métropole reprend la gestion de la Maison Jules Verne sous la forme d’une régie municipale. Espace remarquable parmi les nombreuses maisons d’écrivains sur le territoire français, la Maison Jules Verne est devenue un établissement de muséographie littéraire apprécié, en parfait état de fonctionnement et de notoriété. Le Centre s'oriente alors vers un nouveau projet visant à célébrer l'avenir de l'œuvre et la portée moderne des écrits de Verne. Le Centre se donne aussitôt de nouveaux objectifs en orientant ses travaux vers deux grandes priorités : la rénovation complète de ses publications et activités ainsi qu'au dépôt du fonds documentaire au sein de la Bibliothèque Universitaire de l’Université de Picardie Jules Verne. Un accord est signé en décembre 2011 avec l’Université. Il permettra d’assurer une conservation préventive et curative importante des ouvrages rares ainsi qu’un accès hors-les-murs prestigieux dans le cadre de la rénovation de la Citadelle de Renzo Piano. Une grande salle de lecture au cœur de la bibliothèque sera dédiée au CIJV.

En février 2014, Le Centre international Jules Verne si'installe au 70 rue des Jacobins et retrouve le contact direct avec les publics curieux de découvrir ou d'approfondir l'œuvre en les reliant aux imaginaires contemporains. Le Centre retrouve une salle d'exposition, un espace de débats, de projection, d'ateliers et un lieu de ressources. Hors-les-murs, le Centre de documentation demeure et est en cours d'indexation. Il proposera aux adhérents de l'association, un espace de recherche important utiles aux lecteurs, qu'ils soient scientifiques ou amoureux de l'œuvre.

En mai 2015, dans un climat de récession peu propice aux associations culturelles, Amiens Métropole interrompt radicalement son accompagnement après plus de 3 décennies. Le CIJV fait face, ferme sa toute nouvelle plateforme destinée à l'accueil des publics et aux ressources numériques au 70 rue des Jacobins. Le CIJV prépare une nouvelle fois un nouveau projet basé sur le bénévolat. La première étape en 2016 et 2017 est la restructuration de ce portail sous la direction de Marc Sayous.

0
0
0
s2smodern