initiales.png

 Déclaré en 1971 sous la forme d'une association, actif dès 1972 sous l'impulsion de Daniel Compère puis de ses parents — Cécile et Maurice Compère — , le CIJV fut d'abord Centre de documentation Jules Verne.

L'impulsion "baroque" de ces premières années est impressionnante. Une poignée d'amateurs éclairés, avec pour seule force leur volonté, allait bientôt permettre de créer ce qui deviendrait le fonds documentaire de référence dans le monde entier en ce qui concerne l'œuvre de Verne. Pendant plusieurs décennies, l'art de la ressource classée y fut développé avec les moyens du bord —  au début sans subvention — selon un esprit de collection illimité. Le fonds  devait atteindre avec le centenaire de la mort de Jules Verne  25 000 références ! Un incroyable cabinet de curiosités : livres et cartonnages rares, traductions des romans en toutes les langues, objets de la vie quotidienne, affiches, flyers, sacs, habits, dessins, peintures, sculptures, cassettes, disques, films, thèses, reproductions, photographies, produits publicitaires et alimentaires, assiette, vaisselle,… la collection est  devenue cet ensemble polymorphe témoignant de l'impact littéraire, social et imaginaire de Jules Verne et ce, bien au-delà de la seule lecture de ses œuvres.

  Le développement professionnel du Centre international, la force d'attraction de la Maison de Jules Verne et des activités culturelles et littéraires, les expositions de l'Imaginaire, les éditions et la Revue Jules Verne se sont ajoutés à la mission première du Centre. L'augmentation de la charge de l'association a parfois affecté la gestion du fonds documentaire, sans pour autant détériorer les ressources. Mais il était temps de prendre une décision pour protéger ce patrimoine original. 

  En décembre 2011, décision fut donc prise de préparer le transfert de ces ressources uniques vers une bibliothèque en mesure de les présenter comme un fonds historique, propice aux études et à la longue conservation. Les Bibliothèques d'Amiens Métropole avaient déjà acquis la collection de Piero Gondolo della Riva en 2000 pour en faire un fleuron bibliographique et muséographique associé à la Maison de Jules Verne. Cette collection devenue Collection Jules Verne possédait de nombreux doublons avec le fonds documentaire du CIJV. Il fut donc décidé de s'orienter plutôt vers l'Université de Picardie portant le nom de Jules Verne. Un accord de dépôt (le fonds reste une propriété du CIJV) fut signé dès 2012 avec la Bibliothèque universitaire de l'UPJV qui, en échange, prendrait en charge la restauration d'une quarantaine d'ouvrages originaux de notre collection et augmenterait aussi la sienne par des acquisitions nouvelles et complémentaires. Le transfert s'est aussitôt engagé et s'est poursuivi de 2013 à 2015. Les maquettes du Centre ont trouvé place dans ce dépôt.

L'ensemble sera installé dans une grande salle de lecture dédiée dans la nouvelle Citadelle de l'UPJV. Ces ressources seront accessibles progressivement dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque. Une nouvelle adresse de consultation pour le CIJV et un partage patrimonial au service du public.       

0
0
0
s2smodern