initiales-3.png

2015 - Les Rencontres suspendues :

Les Voyages Extraordinaires : une entreprise d'écriture et d'édition

Les 11èmes  Rencontres devaient offrir l'occasion de fêter un anniversaire : celui des 10èmes Rencontres associées à la Revue Jules Verne et qui devaient être publiées sous le n° 41. Les premières Rencontres de 1977 ne pouvaient être associées à cette publication qui n'existait pas encore et d'aucuns même n'aurait pu prévoir à cette époque un tel destin pour une telle manifestation. Cet anniversaire devaient être célébré par trois nouveautés :

La numérisation prioritaires de tous les numéros de la Revue reprenant les actes des Rencontres

La réalisation des Rencontres au sein même du Centre international Jules Verne, situé au 70 rue des Jacobins.

La célébration mensuelle de cet anniversaire chaque premier mercredi du mois.

A partir de mars 2015, le CIJV devait programmer une rencontre par mois proposant une ou plusieurs interventions. La conférence-débat pouvait être assortie éventuellement d’une projection préalable ou d’une présentation complémentaire selon le thème. En juillet, La Société Hispanique Jules Verne devait aussi participer à une matinée d'études s'intégrant à ce programme. 

L’enregistrement de chaque conférence aurait été placé au fur et à mesure en ligne, la Revue Jules Verne n°41 publiant les actes à l'hiver 2015-2016, peu après  après la clôture des Rencontres internationales en novembre.

La suppression radicale de la subvention d'Amiens Métropole n'a pas permis de poursuivre ce travail.

 

Le Thème prévu : l’entreprise éditoriale des Voyages extraordinaires.

Les  Voyages Extraordinaires s’avèrent être un diamant taillé par une élaboration collective dévoilant plusieurs facettes à la question de l’écriture chez Jules Verne. Le CIJV avait choisi de traiter ce thème en organisant des interventions autour de cinq axes qui exploreraient ces facettes :

o    Les écrivains et collaborateurs directs des Voyages Extraordinaires ;

o    Les collaborateurs des adaptations théâtrales et musicales ;

o    les écrivains et collaborateurs illégitimes ;

o    les faussaires ;

o    L’Entreprise Verne au 20e siècle : adaptation, redéfinition, altération.

 

0
0
0
s2smodern